Home / Titles / Petite Italie du Lac Superieur, la : Les Italiens de Schreiber (7/52)
Print Page

Petite Italie du Lac Superieur, la : Les Italiens de Schreiber (7/52)


This is also part of this series: Memoires d'un Pays (52)

» Request Preview Access

School Bd/College/University DVD: $195
K-12 Single School DVD: $75
Public Library (HUO) DVD: $19.95


 

Grade Level: JrH-Adult
Producer: White Pine Pictures
Closed Captioned: No
Running Time: 30 mins
Country of Origin: Canada
Study Guide: No

Copyright Date: 1998
Available in French: Yes

La localité de Schreiber en Ontario est issue, pour moitié, de Siderno, un village de la Calabre, en Italie. Les descendants de ce village italien, qui restent farouchement unis ici, au Canada, sont les sujets du film de Patricia Fogliato et de David Mortin, qui illustre les liens solides unissant famille et communauté. Cosimo Figliomeni a commencé à travailler pour le Canadien Pacifique, au nord du lac Supérieur, en 1905. Sa réussite et les lettres qu'il envoyait chez lui ont attiré bon nombre d'autres habitants de sa localité à venir travailler à Schreiber. Cosimo est le grand-père et l'arrière-grand-père de presque tous les Italiens qui vivent dans cette localité aujourd'hui, et le trait d'union entre les clans Figliomeni et Speziale. Ce sont ces origines communes et le sens indéfectible de la communauté qui expliquent pourquoi les familles italiennes de Schreiber sont particulièrement proches (sans mentionner la confusion que crée le fait que beaucoup d'entre eux portent le même nom). La communauté italienne de Schreiber partage un sentiment profond d'affection envers ses ancêtres, un sentiment profond d'appartenance à la collectivité et la conviction qu'elle poursuit l'oeuvre des pionniers. C'était là les valeurs nécessaires pour survivre dans un pays étranger. Toutefois, le changement est non seulement inévitable, mais également le signe d'une réelle intégration à la société canadienne en général. Le film présente des photos de Schreiber et de la ligne du CP, sur la rive nord du lac Supérieur, au début du siècle, et décrit de façon colorée la vie d'une grande famille italienne et d'une petite ville, le tout avec une pointe d'humour et l'apport d'éléments humains. Que ce soit en montrant Pina en train de faire du pain ou Cosimo chantant de tout coeur des chansons populaires à ses amis et parents, au Fallen Rock Motel Bar & Dining Room, la caméra crée une atmosphère intimiste qui nous fait entrer dans l'univers des personnages. En angalis: Sons and Daughters - The Italians of Schreiber